La Chine a bon dos…

Ces derniers mois, des émeutes de la faim ont touché 35~pays dans le monde. Comment expliquer la hausse extravagante des matières premières et des produits agricoles depuis deux ans ? Selon les analystes, c’est la sécheresse en Australie pour le blé, la croissance de la production d’éthanol aux États-Unis pour le maïs, la perspective du «pic pétrolier» et de l’épuisement des ressources pour le pétrole,etc. Mais le grand responsable cité partout, c’est la Chine, qui aurait soudain fait main basse sur les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.