Les Irlandais ont voté pour tous les peuples d’Europe

Par Pierre Khalfa, secrétaire national de l'Union syndicale Solidaires et membre du conseil scientifique d'Attac.

Le peuple irlandais vient de mettre un grain de sable dans une mécanique pourtant bien huilée. Les gouvernements européens et les dirigeants de l’Union semblaient avoir pris toutes leurs précautions, après le double « non » français et néerlandais au traité constitutionnel européen (TCE) en 2005. Le nouveau traité, frère jumeau du précédent, serait rédigé et adopté à la va-vite, sans aucun débat public, et ne serait soumis nulle part à la consultation populaire. Ainsi, on éviterait les surprises et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.