Chômage : la faute à la crise ?

Le chômage a enregistré un bond vertigineux en un mois. On n’avait pas vu cela depuis quinze ans : 41 300 demandeurs d’emploi supplémentaires (+ 2,2 % par rapport à juillet) étaient inscrits à l’ANPE en août, indiquent les statistiques du ministère de l’Emploi. Depuis le début de l’année, c’est la sixième hausse mensuelle des inscriptions à l’ANPE. En?juillet, le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE en catégorie 1 (personnes cherchant un emploi à temps plein en CDI et n’ayant pas travaillé plus de 78…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.