Changement d’ambiance…

Au moment où vous lirez ces lignes, Barack Obama sera, selon toute vraisemblance, élu 44e président des États-Unis. Vu de cet inconfortable mardi matin, où l’on ne « sait » pas encore, la chose paraît infiniment probable. C’est en tout cas cette hypothèse que nous voulons retenir, même si nous laissons au lecteur le soin de veiller à la concordance des temps… C’est notre hypothèse, et c’est notre souhait. Il faudrait être frappé d’une étrange cécité politique pour ne pas voir la différence entre les deux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents