Ici !

Les pétitions grossissent La fédération CGT des activités postales a déposé, mardi 4 novembre à l’Élysée, 308 245 signatures de la pétition contre la privatisation de La Poste, intitulée : « Touche pas à ma poste ». La CGT a désormais fixé le cap sur les 400 000 signatures. Si l’on tient compte, entre autres, car elles sont nombreuses, de la pétition lancée par SUD-PTT (« Pas touche à La Poste »), qui a rassemblé près de 49 000 signatures, le chiffre des 400 000 signatures devrait être atteint aisément,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.