Sous l’influence de Cohn-Bendit

Le congrès des Verts, à Lille, sera dominé par le développement du large front écologiste pour les européennes de 2009, qui pourrait orienter leur avenir.

Patrick Piro  • 13 novembre 2008 abonné·es

Fin 2006, les Verts s’offraient à Bordeaux un congrès surréaliste : huit motions en lice à quatre mois de la présidentielle, dont celle de leur candidate Dominique Voynet mise en minorité. Le congrès de Lille, les 5 et 6 décembre, s’annonce plus raison­nable : « à peine » six motions proposées au vote préliminaire de quelque 7 700 adhérents, lors des assemblées régionales de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes