Sous l’influence de Cohn-Bendit

Le congrès des Verts, à Lille, sera dominé par le développement du large front écologiste pour les européennes de 2009, qui pourrait orienter leur avenir.

Fin 2006, les Verts s’offraient à Bordeaux un congrès surréaliste : huit motions en lice à quatre mois de la présidentielle, dont celle de leur candidate Dominique Voynet mise en minorité. Le congrès de Lille, les 5 et 6 décembre, s’annonce plus raison­nable : « à peine » six motions proposées au vote préliminaire de quelque 7 700 adhérents, lors des assemblées régionales de di­manche 16 novembre. Quant aux élections européennes de juin 2009, les Verts ont décidé dès septembre d’y participer au sein d’«…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.