Deux militants condamnés dans le procès intenté par la CFDT

Poursuivis en justice par la CFDT suite à une brève occupation des locaux de la Confédération en 2005 (voir **l’article publié par Politis il y a tout juste un an** , en accès libre), deux militants associatifs viennent d’être condamnés à 2000 euros d’amende avec sursis et un euro de dommages et intérêts à verser à la CFDT. Nous publions ici les principaux extraits de la réaction du comité de soutien à Ludovic Prieur et Michel Roger.

Politis.fr  • 23 janvier 2009 abonné·es

« La CFDT a obtenu, après des années d'acharnement judiciaire, la condamnation d'intermittents et précaires pour leur implication dans une action revendicative. La direction nationale de la CFDT

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 1 minute