Talents de demain

L’Acid fête ses quinze ans de programmation à Cannes. Au long de ces années, beaucoup de découvertes. Entretien avec le cinéaste Pascal Deux sur le sens de cette présence sur la Croisette.

Christophe Kantcheff  • 14 mai 2009 abonné·es
Talents de demain

Depuis quinze ans, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion propose sa programmation pendant toute la durée du festival. L’occasion, avec le réalisateur Pascal Deux, qui a présidé l’Acid de 2006 à 2008, et dont le documentaire Noble Art a été projeté à Cannes en 2003, de revenir sur le travail accompli par cette association de cinéastes, et de tirer un bilan de la présence de l’Acid à Cannes, dont Politis est, comme l’an dernier, partenaire.

Politis : Comment est née l’Acid et pourquoi ?

Pascal Deux I L’Acid est née en 1992 dans un esprit militant,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 6 minutes