« Un miroir des procédés sarkoziens »

Le démographe Hervé Le Bras explique en quoi, dans le jeu politique actuel, des statistiques ethnoraciales conduiraient à diviser les Français et la gauche sans lutter contre les discriminations.

Hervé Le Bras  • 17 juillet 2009 abonné·es

La manière dont le gouvernement entend lutter contre les discriminations en utilisant des « statistiques ethniques » résume ses méthodes : reprise lancinante de propositions écartées par les instances concernées, communication au lieu d’action, débat démocratique en trompe-l’œil, soutien aux entreprises les plus libérales, préférence pour les questions susceptibles de diviser la gauche, mesures votées mais non appliquées, changements

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes