Les profs prêts à désobéir

Cette rentrée scolaire 2009 s’effectue dans un climat d’inquiétude. Le gouvernement ayant décidé de poursuivre des réformes très contestées, le mouvement « désobéisseur » s’étend. Face aux suppressions de postes et aux dérives libérales, les profs veulent affirmer les valeurs de leur métier.

Ingrid Merckx  • 27 août 2009 abonné·es
Les profs prêts à désobéir

Extrait du discours tenu par le Président le 22 juin devant le Congrès à Versailles : « Quand on ne met pas de moyens suffisants dans la lutte contre l’exclusion, quand on ne veut pas investir dans les internats d’excellence, quand on ne veut pas investir dans les écoles de la deuxième chance, quand on n’a rien à proposer entre 16 et 18 ans aux jeunes qui sortent de l’école sans

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Les profs prêts à désobéir
Temps de lecture : 4 minutes