Dossier : Inégaux face à la grippe

Un vaisseau dans la tourmente

Les hôpitaux publics risquent engorgement et surcoûts dans l’hypothèse d’une grande pandémie. À Rodez, en Aveyron, on se prépare depuis plusieurs mois à un scénario de crise.

Un vaisseau amiral à Bourran. C’est ainsi que l’on présente le nouvel hôpital Jacques-Puel, qui a ouvert ses portes à l’automne 2006 à Rodez, faisant déménager les services de l’ancien dans ce quartier qui attire les investissements immobiliers. En Aveyron, l’un des départements les plus étendus de France, il y a aussi un hôpital à Decazeville, un à Millau, et un hôpital de proximité à Saint-Affrique. Mais celui de Rodez est le plus grand, avec 410 lits, et le plus équipé : c’est le deuxième plateau…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.