Dossier : Le don, un marché qui rapporte

Philanthropie : la nouvelle donne

En ouvrant la porte des services publics à la générosité privée, le gouvernement dessine un nouveau modèle de société, fondé sur le désengagement et l’inégalité.

On pensait la philanthropie tombée en désuétude depuis les dames de charité du XIXe siècle. Si elle n’avait en fait pas vraiment disparu 1, elle est aujourd’hui en plein boum ! Jamais un gouvernement n’avait à ce point, et de manière aussi systématique, encouragé le recours aux dons de particuliers et d’entreprises. « Avec la création des fondations d’entreprise en 1990, l’État a pour la première fois autorisé le privé à se saisir de l’intérêt général , rappelle Éric Dutertre, directeur d’Excel, une agence…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.