Au pied du tapin

Bernard Langlois  • 24 décembre 2009 abonné·es

Deux citations trouvées sur la Toile, qui me paraissent éclairer de belles manières l’actualité récente. La première, de Karl Marx, qui semble avoir prévu l’échec de Copenhague : « Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux. » La seconde, magnifique dans sa simplicité, d’un professeur de l’université belge de Louvain, Jean-Christophe Defraigne : « La science permet de savoir comment faire fonctionner un train, l’histoire de savoir qu’il peut parfois aller à Auschwitz. » Est-il besoin d’ajouter quelque chose ?

Noël

Le représentant de commerce à la petite fille qui vient de lui ouvrir la porte : « Elle est là ta maman ? – Non, elle fait le tapin. – Euh… Tu es toute seule ? – Non, y’a ma grande sœur. Mais elle fait le tapin aussi. – Quelle famille ! Et où donc font-elles le tapin ? – Ben, dans le talon, tiens ! Tu fais pas un tapin à Noël, toi ? » Comme chaque année, au pied de mon tapin de Noël virtuel, quelques livres piochés dans mes piles (avant qu’elles sédimentent…), et qui me paraissent bien valoir vous être signalés.

Du journalisme : et du meilleur.

– Correspondance : J’ai découvert, grâce à Pierre Michel – un érudit passionné par Octave Mirbeau, qui réunit et met à disposition son œuvre complète, avec la complicité d’un éditeur charentais –, l’existence d’un certain Jules Huret (1863-1915), qui fut, à l’orée du siècle dernier, une sorte d’Albert Londres, auteur de reportages au long cours comme on n’en fait plus guère, et aussi critique littéraire redouté : d’où sa rencontre avec Mirbeau, son aîné de presque vingt ans, auteur dramatique célèbre après avoir lui aussi pratiqué un journalisme nettement contestataire ; d’où une amitié qui ne s’est jamais démentie ; d’où cette correspondance (inédite) entre ces deux révoltés « également

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 8 minutes