Cacher ces seins

Politis  • 3 juin 2010
Partager :

L’exposition devait avoir lieu à la bibliothèque départementale de la Somme, à Amiens, et être inaugurée le 19 mai. Elle avait été commandée il y a un an à Janine Kotwica, enseignante et spécialiste du livre pour les jeunes. Mais cette exposition-là n’était pas destinée aux enfants. Son titre : « Quand les illustrateurs de jeunesse dessinent pour les grands ». Son surtitre était encore plus clair : « Pour adultes seulement ». De jolis dessins érotiques non dénués d’humour y auraient été exposés, dont les auteurs sont des dessinateurs de renom, comme Lionel Koechlin, Bruno Heitz, Nicole Claveloux ou Tomi Ungerer.

C’était sans compter la vigilance du président socialiste du conseil général, Christian Manable, qui, dix jours avant son ouverture, a annulé l’exposition. Motif : « J‘ai estimé que certains dessins étaient vecteurs d’une image dégradante de la femme [sic] », a affirmé cet intime connaisseur de l’essence féminine. Selon lui, « le contenu » des dessins était « contraire aux valeurs de respect de la personne que la majorité de gauche départementale entend porter ». Autrement dit : la majorité de gauche départementale de la Somme entend porter la censure comme valeur de respect de la personne. Plusieurs voix se sont élevées contre cet acte clairvoyant, dont celle de l’Observatoire de la liberté de création, de la Ligue des droits de l’homme, qui estime dans un communiqué que le conseil général de la Somme doit revenir sur cette décision « ridicule » . «  Les artistes, la sensualité et l’humour font notre monde meilleur, bien plus que les censeurs » , y est-il justement dit.

Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don