Matamore et l’eau qui dort

Denis Sieffert  • 18 novembre 2010 abonné·es

Dans cette histoire de remaniement, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont admirablement rempli leur office. L’un, dans le rôle de Matamore, ce soldat fanfaron de la commedia dell’arte , l’autre dans le registre patelin. Dès le mois de juin, le président de la République avait promis à ses affidés un Premier ministre new look , une valse des ministères et un cours nouveau. Et qu’avons-nous vu ? Rien de tout cela. Fillon est toujours là. Hortefeux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes