Les jeunes militants veulent moins d’idéologie

Solidarité Sheikh Jarrah, Tarabout… De nouvelles organisations émergent à gauche, dont la priorité est avant tout d’unir militants israéliens et palestiniens. Par Michel Warschawski.

Michel Warschawski  • 21 juillet 2011 abonné·es

Hébron, mai 2011 : des policiers palestiniens patrouillent autour  de l’hôtel el-Amana, pour empêcher tout ce qui pourrait entraver le déroulement de la réunion qui se tient dans la grande salle. Car il ne s’agit pas d’une habituelle manifestation contre les colons et l’armée d’occupation, ou d’une rencontre presque routinière entre des juifs anti-sionistes et leurs camarades palestiniens. Non, cet événement-là n’a pas de précédent : plusieurs centaines de militants palestiniens et israéliens consacrent une journée à un échange politique ouvert. À l’ordre du jour : la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Israël, l'aveuglement
Temps de lecture : 6 minutes