Dossier : 10 solutions pour se loger quand même

« À l’avenir, on découpera la ville en bio-îlots »

Le « tout-accession » n’a fait que générer un habitat de mauvaise qualité. Réaménagement du territoire et nouvel habitat social sont nécessaires. Explications de Dominique Gauzin-Müller, architecte.

Politis : Le logement individuel est-il en passe de devenir un luxe ? Dominique Gauzin-Müller : Le sacro-saint pavillon ne pourra pas résister longtemps aux nouvelles réalités. Le « tout-accession » prôné depuis 2007 par le gouvernement encourage la prolifération de maisons individuelles de médiocre qualité et précarise des ménages modestes avec, en outre, des effets pervers sur l’aménagement du territoire. Préoccupations écologiques, nouveaux modes de vie et concentration en zone urbaine de 77,5 % des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents