Un « green new deal »

Europe En congrès à Paris, les écologistes européens dénoncent l’aveuglement des dirigeants de l’Union et avancent un projet vert et social.

C’est finalement une crise de nature écologique que subit l’Union européenne, professe Cécile Duflot, secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts (EELV). Elle s’exprimait lors du 4e congrès du Parti vert européen (PVE), à Paris du 11 au 13 novembre. « Les gouvernements ont financé la croissance par la dette, dans une logique de profit à court terme et de gaspillage… Cet échec du système interpelle les écologistes à l’heure de proposer des solutions. » Les quelque 700 représentants issus de 30 pays sont…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents