Agitation à la Fnac

Les salariés dénoncent
la dégradation des conditions de travail.

Nouveau mouvement social en France, celui des salariés de la Fnac. Ils étaient 150 devant le siège social de l’enseigne à Ivry-sur-Seine, le 17 avril, pour exprimer un « ras-le-bol général », selon Benoît Duval, délégué syndical CFTC. « Les conditions de travail des salariés se détériorent. La charge de travail augmente tandis que le salaire stagne », résume Catherine Gaigne, déléguée syndicale SUD et caissière à la Fnac Paris-Étoile. Autre raison de cette mobilisation : le rejet du plan social instauré en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.