Tête-à-tête

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Voici une nouvelle revue semestrielle « d’art et d’esthétique », belle sans être luxueuse, exigeante sans être absconse, et où la politique est omniprésente mais selon des voies de réflexion diverses, indirectes ou inattendues. Bref, Tête-à-tête (un titre tout en intimité pour dire qu’elle est constituée d’entretiens) offre intelligemment à penser. Sa troisième livraison, intitulée « Images du pouvoir », s’ouvre, sous la plume de sa directrice de la rédaction, Anna Guilló, par une citation de Louis Marin, dans sa célèbre analyse du portrait de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud : « Le roi n’est vraiment roi, c’est-à-dire monarque, que dans des images. » S’ensuivent des entretiens, tous très riches, avec l’historien de l’art Éric Michaud, le comédien Denis Podalydès, les cinéastes Pierre Schœller et Pierre Carles, la plasticienne Agnès Geoffray ou encore le dramaturge Michel Vinaver…

Tête-à-tête, « Images du pouvoir », n° 3, printemps 2012, Le Bord de l’eau, 122 p., 15 euros.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.