La précarité, effet secondaire du cancer

Selon une étude menée par la Ligue contre le cancer, les malades connaissent souvent de graves difficultés matérielles.

Le traitement contre le cancer est bien trop coûteux pour les malades. Une étude menée par la Ligue contre le cancer montre que la précarité s’ajoute souvent à la maladie. Jacqueline Godet, présidente de l’association, précise : « De nombreux malades s’adressent à nous pour avoir des informations afin de contracter un prêt. Les banques sont très exigeantes. » Près de 60 % des personnes actives au début de la maladie ont vu leurs revenus chuter, et pour 44 % d’entre elles, cette diminution représente plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.