DVD : L’Assassin

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


En 1960, Elio Petri, le futur réalisateur de La classe ouvrière va au paradis, entreprend son premier film. Il bénéficie de l’appui de Marcello Mastroianni, qui s’y révèle une fois de plus extraordinaire. Personnage sans foi ni loi avec les femmes, en particulier avec son ancienne maîtresse, incarnée par Micheline Presle, l’antiquaire Alfredo Martelli est un parvenu sans grande culture. Accusé de meurtre, harcelé par la police, il dévoile ses faiblesses, qui font aussi en partie son charme. Comme le souligne dans un des suppléments du DVD Jean A. Gili, spécialiste du cinéma italien, la culpabilité de Martelli est interrogée sur un plan judiciaire mais aussi, et peut-être avant tout, d’un point de vue moral.


L’Assassin , Elio Petri, Carlotta (1 DVD).

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.