Dossier : Nelson Mandela : L'homme espoir

Éric Verhaeghe : « La voix des grandes familles »

Ancien membre du Medef, Éric Verhaeghe prédit que le mouvement va se radicaliser sur les questions sociales et fiscales.

On peut avoir fait partie du Medef pendant trois années et être très critique envers le patronat. En 2011, Éric Verhaeghe a décidé de quitter ce mouvement, dont il juge l’idéologie néfaste. Aujourd’hui, il profite de son expérience pour analyser les évolutions de celui-ci. Que signifie selon vous l’élection de Pierre Gattaz à la tête du Medef ? Éric Verhaeghe : C’est une élection à l’ancienne, qui donne un mauvais signal au monde de l’entreprise et aux entrepreneurs. Le mouvement des « Pigeons 1 » a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents