À l’école des humanoïdes

Dans plusieurs laboratoires européens, des chercheurs travaillent à l’élaboration d’un robot de service, qui serait doué d’une intelligence presque humaine. Tel Icub, « enfant » actuellement en formation à Paris.

Lena Bjurström  • 25 juillet 2013 abonné·es

Àl’Institut des sciences intelligentes et de robotique (Isir), en ce mois de juillet, quelques chercheurs circulent encore dans les couloirs. Dans les salles, les robots sont immobiles, attendant le retour des scientifiques partis en vacances ou en cycle de conférences. Icub, un petit robot humanoïde, est figé, les bras tendus vers un sac de balles en plastique. Objet sans vie, incapable de saisir ces balles sans l’aide d’un humain pour lui dire de le faire. À le voir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes