Associations : un plan social en silence

Un collectif s’inquiète des conséquences pour le mouvement associatif des coupes dans le budget 2014 des dotations aux collectivités, qui se traduit déjà par des suppressions d’emplois dans le secteur.

La première réunion parisienne de préparation de la grande mobilisation associative prévue du 14 au 22 septembre, à l’initiative du Collectif des associations citoyennes (CAC), a été l’occasion de tirer la sonnette d’alarme. « On écrase les collectivités et c’est une situation explosive pour les associations », assure Bernard Massera, de l’Accueil Goutte-d’Or, centre social du XVIIIe arrondissement de Paris. Autour de la table, la vingtaine de responsables associatifs parisiens, notamment la Fédération des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents