Politique culturelle : Marseille-Provence 2013 et les pauvres

MP2013 annonce la semaine dernière un déficit de plus de 3 millions d’euros. La faute aux pauvres ?

Politis  • 25 juillet 2013
Partager :

Que Marseille-Provence 2013, par l’intermédiaire de l’association qui gère la manifestation, MP2013, annonce la semaine dernière un déficit de plus de 3 millions d’euros n’est pas forcément une surprise : quelques « événements » prestigieux ou des couacs d’organisation (musées pas prêts à temps, par exemple) ont coûté sans rapporter. Mais quand la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, explique le déficit « par le succès de l’année capitale, et notamment par le nombre de tarifs réduits destinés aux concitoyens touchés par la crise économique », on a envie de se pincer. La faute aux pauvres ? Voilà un raisonnement social-démocrate type.?

Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don