Le poison multiplexe (À flux détendu)

Le projet de multiplexe de Tours-nord (Indre-et-Loire) est empoisonné. Principale victime désignée : les cinémas Studio, un modèle de cinéma d’art et d’essai.

Les multiplexes continuent à pousser comme des champignons – 33 projets en cours en 2013. Or, nous sommes en période de récolte. Mais gare aux amanites phalloïdes ! Exemple : le projet de multiplexe de Tours-nord (Indre-et-Loire) est, en effet, empoisonné. Principale victime désignée : les cinémas Studio, dont la réputation n’est plus à faire. Un modèle de cinéma d’art et d’essai, exigeant dans sa programmation curieuse de toutes les cinématographies, ouvert à tous les publics et en particulier aux jeunes,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents