Denis Cheissoux : Le journalisme au naturel

Avec « CO2 mon amour », sur France Inter, Denis Cheissoux réunit chaque semaine près de 800 000 auditeurs, cultivant une écologie enthousiaste et concrète.

Des centaines de milliers d’auditeurs lui font confiance, quitte à le contredire ou à lui faire des reproches. Parce que sa voix et ses mots traduisent la sincérité. Ils sentent, après des années de présence à la fois invisible et chaleureuse, que l’homme qui cause dans le poste ne diffère pas de celui que connaissent ses amis. Sauf lorsqu’il part à vélo sur les routes de France. En ces occasions, il est toujours seul : « Je ne fais jamais de bicyclette avec les autres, c’est mon moment de solitude pendant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.