Denis Cheissoux : Le journalisme au naturel

Avec « CO2 mon amour », sur France Inter, Denis Cheissoux réunit chaque semaine près de 800 000 auditeurs, cultivant une écologie enthousiaste et concrète.

Claude-Marie Vadrot  • 12 décembre 2013 abonné·es

Des centaines de milliers d’auditeurs lui font confiance, quitte à le contredire ou à lui faire des reproches. Parce que sa voix et ses mots traduisent la sincérité. Ils sentent, après des années de présence à la fois invisible et chaleureuse, que l’homme qui cause dans le poste ne diffère pas de celui que connaissent ses amis. Sauf lorsqu’il part à vélo

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes