« Les gens ne font plus confiance aux monnaies »

Philippe Herlin décrypte le phénomène bitcoin et explique pourquoi les banques s’en inquiètent.

Camille Selosse  • 23 janvier 2014 abonné·es

Pour l’économiste Philippe Herlin, le succès du bitcoin s’explique d’abord par un climat de défiance à l’égard des institutions financières et un rejet du monopole de l’État. Il défend un système où coexisteraient

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La gauche à Hollande
Temps de lecture : 3 minutes