Wadada Leo Smith : Secouer l’histoire et le jazz

Le trompettiste Wadada Leo Smith, engagé en faveur des libertés, présente Ten Freedom Summers au festival Sons d’hiver.

Wadada Leo Smith fait partie des empêcheurs de jazzer en rond. Le projet Ten Freedom Summers, qu’il présente le 25 janvier à Vitry-sur-Seine, est l’aboutissement de trente-cinq années de réflexion et d’écriture inspirées par le Mouvement des droits civiques. La musique de Wadada Leo Smith ne se contente pas d’être un hommage aux victimes de l’histoire nord-américaine. Elle lit à cœur ouvert dans cette mémoire vive, remue ses bas-fonds avec la grâce des plus sincères, ébranle sa structure intime pour mieux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.