Les centres sociaux s’invitent dans la campagne

Face à des difficultés grandissantes et des comptes souvent dans le rouge, les structures parisiennes de lutte contre l’exclusion ont lancé, le 3 janvier, une mobilisation pour interpeller les candidats de la capitale.

Des cahiers d’écolier ouverts devant eux, ils regardent alternativement le polycopié et le tableau blanc. « Nombre d’enfants à charge », y est-il écrit en rouge. Et puis en bleu : nom, date de naissance, lieu de naissance, nationalité… « La nationalité, c’est le pays que vous portez en vous, résume Ewa. Le pays, c’est le territoire où vous êtes nés. Dans le document que je vous lis, où est née la personne ? Je relis… Vous êtes prêts à chasser les nouvelles infos ? » Petite blonde dynamique de 31 ans, Ewa…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.