Dossier : Spécial 8 mars : Masculinisme, les nouveaux machos

Qui sont les «masculinistes» ?

Battus, dominés, discriminés... Qui sont ces hommes « victimisés » ? Que disent-ils ? D’abord, qu’ils n’ont rien à voir avec ce dont les féministes les accusent…

Ils seraient quelques milliers de sympathisants, une trentaine de véritables activistes. Galvanisés par le récent renouveau réactionnaire, les « masculinistes » ont trouvé un écho inattendu. Peu à peu, la thèse d’un homme « victimisé » par un féminisme revanchard – duquel l’homme devrait à son tour prendre sa revanche ! – s’est infiltrée dans la société française. Portée par le magazine Causeur et sa pétition « Touche pas à ma pute ». Diffusée sur Internet via les vidéos de l’essayiste homophobe, misogyne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.