Pierre Larrouturou : « Le PS est mort, mais la gauche est bien vivante »

Le cofondateur de Nouvelle Donne tire un premier bilan de sa formation. Il prône une transformation écologique et sociale, mais reste prudent sur la question d’un rassemblement à gauche.

Nous entamons une série d’entretiens avec les courants de la gauche critique par cette rencontre avec le cofondateur de Nouvelle Donne. Un nouveau parti qui recueille un certain succès, mais dont les contours restent à définir. Où en est Nouvelle Donne un mois après les européennes ? Pierre Larrouturou : Le bilan est plutôt bon. Nouvelle Donne a rassemblé 550 000 voix et compte 10 000 adhérents. Mais notre joie reste limitée, car notre pays est dans un moment de pourrissement politique et social, comme en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.