Jazz : Contrebasse en équilibre

Stéphane Kerecki rend hommage au cinéma de la Nouvelle Vague.

Lorraine Soliman  • 10 juillet 2014 abonné·es

Les corrélations entre le jazz et la Nouvelle Vague ne sont plus à démontrer. Démarche libertaire, iconoclasme, goût de l’expérience formelle, sens de l’inutile et de l’improvisation, clairvoyance politique et sociale, réactivité, subjectivité assumée (voire

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 1 minute