Maghreb et Moyen-Orient

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, qui se déroule au cinéma l’Écran, à Saint-Denis, mais aussi au Louxor ou à l’Institut du monde arabe, à Paris, fête ses 10 ans. Une belle manifestation qui donne à découvrir des cinématographies peu exposées. Au cœur de cette édition anniversaire, le Maroc, dont un certain nombre de films particulièrement remarqués durant cette décennie sont ici programmés. Parmi eux, le Grand Voyage, d’Ismaël Ferroukhi (2004), Sur la planche, de Leïla Kilani (2010), ou les Chants des tortues, de Jawad Rhalib (2013). Le réalisateur Hakim Belabbès, l’auteur d’ Un nid dans la chaleur (1996), que l’on pourra revoir, est attendu pour une masterclass, tandis qu’une carte blanche est donnée à la cinémathèque de Tanger. En ouverture, le festival présente No Land’s Song de l’Iranien Ayat Najafi. Parmi les films inédits à l’affiche : Villa Touma, de la Palestinienne Suha Arraf, ou Bla Cinima, de l’Algérien Lamine Ammar-Khodja. Outre un hommage à René Vautier, le Panorama propose aussi des tables rondes sur les représentations des musulmans dans la société française ou sur le cinéma et la liberté de création dans le monde. Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, du 31 mars au 19 avril.


www.pcmmo.org

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.