La réformite aigüe de Manuel Valls

Les nouvelles mesures annoncées par le Premier ministre seront sous le feu des critiques des salariés du public et du privé lors de la grande manifestation du 9 avril.

Quelques jours après la nouvelle et cinglante défaite électorale enregistrée par l’exécutif aux départementales, c’est au tour des syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires de mobiliser dans la rue, ce 9 avril, contre la politique d’austérité du gouvernement. La journée nationale interprofessionnelle de grève et de manifestation est aussi l’occasion de contester le maintien du « cap » des réformes. « Ceux qui pensent que nous allons freiner ou stopper les réformes se trompent. Quel que soit le résultat des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.