« Opération Correa », de Pierre Carles : Les mythes de l’actu

Pierre Carles interroge les représentations médiatiques sur l’expérience équatorienne.

Toute visite en France d’un président étranger apporte sur nos écrans son lot d’images convenues de poignées de main, de sourires diplomatiques et autres accolades. Toutes ? Non, car la visite du président équatorien Rafael Correa en novembre 2013 est passée quasiment inaperçue. Nulle foule de journalistes battant le pavé de la cour de l’Élysée, nul entretien politique à la grand-messe du 20 heures. La visite de ce chef d’État « gauchiste » qui a reconfiguré l’économie de son pays, en refusant notamment de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le fond de l’air est vert

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents