Dossier : Migrants : Quelles solutions ?

Eva Joly la verte, Manuela Carmena la rouge

La candidate à la présidentielle et la nouvelle maire de Madrid se ressemblent en tous points, sauf sur les résultats électoraux.

Magistrates, 71 ans, trajectoires professionnelles et éthiques irréprochables, se sont distinguées dans la lutte contre la corruption, vocations politiques très tardives, dures à cuire, cheveux clairs, lunettes : c’est un étonnant parallélisme des profils que présentent les CV de Manuela Carmena et d’Eva Joly. La première vient d’être élue maire de Madrid. La seconde, députée européenne Europe Écologie-Les Verts (EELV), fut candidate malheureuse à la présidentielle de 2012. Comme Carmena, Joly fait une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.