Dossier : Tsipras pris au piège

Pas facile de s’afficher antipub

Le lobby des annonceurs est parvenu à étendre la présence des panneaux sans réel débat public. Une lutte inégale.

Rares sont les occasions d’avoir en France un véritable débat sur la publicité dans nos rues, malgré les évolutions majeures aujourd’hui à l’œuvre. Le mouvement citoyen n’est pourtant pas muet et les relais politiques existent, notamment du côté d’Europe Écologie-Les Verts, du Parti de gauche et plus rarement de l’Union des démocrates indépendants. Mais la frilosité des grands médias, eux-mêmes dépendants de la publicité, contribue à laisser les afficheurs agir dans l’ombre. Sans faire de bruit, ils…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.