Les contradictions de Manuel Valls

Au sein du PS, le Premier ministre joue avec les polémiques sur les 35 heures, avant l’ouverture du chantier – sensible à gauche – de la réforme du droit du travail.

Manuel Valls a soufflé le chaud et le froid sur les 35 heures et le droit du travail lors du discours de clôture de l’université d’été du PS à La Rochelle. Le Premier ministre a évoqué la sortie polémique d’Emmanuel Macron sur le sujet – sous les sifflets – pour réaffirmer qu’il « n’est pas question de revenir sur la durée légale du temps de travail ». Adressé aux frondeurs du PS et à la gauche, après une série de tirs nourris contre le ministre de l’Économie, le message de celui qui, naguère, s’était…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents