Dossier : Rentrée politique : La stratégie du chaos

Programmes scolaires : Quel temps pour la concertation ?

Les nouveaux programmes sont plutôt bien perçus par les profs, mais les effectifs élevés et un certain flou compliquent leur tâche.

Un professeur de collège et deux enseignantes de premier degré font le point sur cette rentrée, entre anciens et nouveaux programmes, satisfactions et inquiétudes. Jean-Riad, professeur d’histoire-géographie à Chelles Je ne comprends pas l’émoi des collègues qui crient à la disparition des Lumières dans les nouveaux programmes d’histoire au collège : on peut très bien en parler dans le chapitre sur la Révolution. Le programme de géographie était vraiment très redondant, surtout en 5e. Celui d’histoire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents