Assignations à résidence : le tribunal administratif n'examine pas les recours

Le tribunal administratif de Rennes ne se prononcera pas sur les recours de cinq militants écologistes rennais, assignés à résidence jusqu'au 12 décembre. Sans audience, la cour administrative refuse d'examiner ces recours au motif que l'urgence n'était pas caractérisée, apprend-on de l'avocate des 5 assignés, Marie Dosé. Lire > Des militants écologistes assignés à résidence Le Conseil d’État a également reporté son audience au vendredi 11 décembre 2015, soit la veille de la fin des assignations à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents