Agriculture : Bien plus qu’une « crise »

L’agriculture s’enfonce dans une impasse systémique engendrée par la dérégulation du commerce mondial, conduite à marche forcée par l’Union européenne.

Erwan Manac'h  • 24 février 2016 abonné·es
Agriculture : Bien plus qu’une « crise »
© Photo : JENS BUTTNER/DPA/AFP

La crise de surproduction de l’agriculture française n’est certes pas la première du genre, mais elle pourrait bien être la plus profonde. À l’origine des marasmes actuels, il y a la levée des quotas, le 1er avril 2015, restreignant la production de lait en Europe. Par anticipation, et pour profiter au mieux de cours à leur plus haut niveau historique en 2014, de nombreux pays européens ont intensifié leur production, comptant sur le marché mondial, et notamment la Chine, pour écouler leur surplus. Mais, fin 2014, cette dernière a réduit

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes