Télévision : Syrie

Cinq années de guerre à travers cinq films.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Retour sur cinq années de guerre, à travers cinq films. Parmi eux : Disparus, la guerre invisible, de Sophie Nivelle-Cardinale et Étienne Huver, lève le voile sur l’armée de l’ombre de la dictature syrienne, orchestrant rafles et tortures ; Homs, chronique d’une révolte, de Talal Derki, se veut un journal de guerre, tourné dans la cité pendant deux ans (été 2011-avril 2013), dans l’intimité de jeunes rebelles. Également au programme : Daech, paroles de déserteurs, de Thomas Dandois et François-Xavier Tregan ; Syrie : instantanés d’une histoire en cours, du collectif syrien Abou Naddara ; et le magnifique Eau argentée, d’Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan.


Cinq ans de guerre en Syrie, mardi 15 mars, à partir de 20 h 55, sur Arte.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents