William Martinet : « La modernité, c’est la solidarité ! »

Président de l’Unef, William Martinet veut emmener les étudiants dans la bataille contre le projet de loi sur le travail.

Le projet de loi de réforme du code du travail a déclenché une vague de protestations, notamment sur les réseaux sociaux. Pour William Martinet, président de l’Union nationale des étudiants de France (Unef), le ras-le-bol de la précarité est le catalyseur d’une future mobilisation des jeunes. L’Unef conteste-t-elle absolument tous les points du projet de loi sur le travail ? William Martinet Notre position est claire : nous demandons le retrait du projet de loi. Il est difficile d’y trouver une seule…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.