Sonny Rollins : On the Sonny side

Deux entretiens avec le géant Rollins, qui se voit comme un « work in progress ».

Des cats de la génération et de la trempe de Sonny Rollins, il n’y en a plus guère. Né en 1930, Theodore Walter (son vrai nom) a commencé sa carrière en 1946. Ses 70 ans de musique sur deux siècles, à jouer aussi bien avec Coleman Hawkins, Miles Davis, Charlie Parker ou John Coltrane que Branford Marsalis, Joshua Redman, Steve Grossman ou Chris Potter, en font un témoin et un modèle exceptionnels. « Cellules rythmiques obsessionnelles, phrase élastique, sonorité puissante et majestueuse, chaude et charnue,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.