Rétrospective : Straub et Huillet

Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, un cinéma sensible et révolutionnaire.

Politis  • 1 juin 2016 abonné·es

Depuis leurs premiers films, en particulier Chronique d’Anna Magdalena Bach (1967), Jean-Marie Straub et Danièle Huillet n’ont cessé de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 1 minute