Le sous-ministre chante faux

Le secrétaire d’État aux Anciens combattants a fait interdire une chanson à une cérémonie célébrant le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Christophe Kantcheff  • 6 juillet 2016 abonné·es
Le sous-ministre chante faux
© Photo : Andrew Matthews/Pool/Getty/AFP

« Devoir de mémoire ». Si l’expression est moins en vogue qu’elle ne l’a été, les cérémonies actuelles célébrant le centenaire de la Première Guerre mondiale montrent qu’en haut lieu on ne tient

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes