Rocard, son OPA ratée sur le PS

D’un voyage en felouque sur le Nil en 1973 au remue-ménage électoral de 1974, Bernard Langlois, fondateur de Politis, livre ici une image personnelle de l’ancien secrétaire national du PSU.

« À moins que tu ne trahisses, jamais tu ne seras -président, ils te tueront avant ! » Le soleil écrase la vallée des Rois, où nous cheminons côte à côte à dos de bourricots. Escapade touristique, entre deux entretiens politiques au Caire, non prévue au programme. « Franchement, venir chez vous sans faire un tour en Haute-Égypte, ce serait un péché !, avait-il dit en rigolant à nos hôtes. Faut nous arranger ça… » Ce fut arrangé, pour notre plus grande joie. Cette virée de deux jours, plus un bout de Nil…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents