Dossier : CICE : Le casse du siècle

CICE : Un petit bol d’air pour les PME

Grâce à une avance sur le montant du CICE, certaines structures ont pu profiter d’une aide précieuse.

Lorsque les milliards pleuvent, il faut bien que cela ait quelques effets positifs. Le CICE aura au moins contribué à mettre en lumière l’action positive de la Banque publique d’investissement (BPI), en soutien aux petites et moyennes entreprises (PME). L’enjeu est de taille, car ces dernières emploient près de la moitié des salariés en France.

La BPI, créée en 2012 par le gouvernement socialiste, a offert un « préfinancement » du CICE. Sur simple déclaration en ligne, les entreprises ont pu emprunter les crédits attendus au titre de cet avantage fiscal. En deux ou trois semaines, elles bénéficiaient alors du montant prévisionnel du crédit d’impôt. Un apport rapide de liquidités qui a pu se révéler crucial pour celles qui étaient en mal de trésorerie.

Il reste 68% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents